Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ecritures

  • : La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • : Où sont les esprits décapants qui se moquent de tout, s'amusent de l'urgence et parodient les alternatives ? Quels personnages peuvent incarner les affres et contradictions de l'écologie quotidienne, ses hypocrisies, son jusqu'au-boutisme et ses errements misanthropes ? Personne pour l'instant – à part BRIDGET KYOTO !
  • Contact

DE L'ARGENT !

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !

Recherche

Presse

Je travaille aussi pour :

causette.jpeg

global.jpg

zelium.jpg

Musique

27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto : les sandalettes.
Pas la peine de caricaturer l'écologie : Bridget le fait très bien toute seule.




Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
Les sommets écologiques, c'est inutile et ça pollue beaucoup. C'est pour ça que Bridget n'est pas allée à Rio+20. En plus, pas besoin de bouger de chez soi pour en prédire le résultat.

 




Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
L'avantage, au moins, avec Bridget, c'est qu'elle ne peut pas devenir plus verte qu'elle ne l'est. Même de rage.




Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
Pour assouvir notre goût pour la viande, on dépèce la planète. Heureusement, Bridget a une solution pour sauver Nénette sans se priver. Miam.

 
 


En partenariat avec :
     et  LibéLabo
 
Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :
 

 

Repost 0
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 15:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
Si vous croyez que, plus tard, vos enfants vont vous respecter, vous vous trompez, tout se perd : l'éducation, le sens des valeurs, bref, y'a plus de jeunesse.
(C'est à se demander s'il ne leur faudrait pas une bonne catastrophe...)

 
 
 
 


En partenariat avec :
     et  LibéLabo
 
Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :
 

 

Repost 0
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
les gens, c'est nul : ils ne sont jamais contents. On leur construit un bel aéroport à Notre Dame des Landes et eux ? Ils braillent !


Et, pour sauver la planète,
 
Rejoignez Bridget sur      Rejoignez Bridget sur Facebook et Rejoignez Bridget sur Twitter

En partenariat avec :
     et  LibéLabo
 
Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
En termes d'environnement, la bêtise mène le monde depuis si longtemps qu'il était temps de lui rendre l'hommage qu'elle mérite.


Et, pour sauver la planète,
 
Rejoignez Bridget sur      Rejoignez Bridget sur Facebook et Rejoignez Bridget sur Twitter

En partenariat avec :
     et  LibéLabo
 
Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
Le nucléaire, c'est comme la vie : il faut savoir prendre des risques ; c'est comme dans un jeu, un grand jeu.
Un jeu de société, même.



Et, pour sauver la planète,
 
Rejoignez Bridget sur      Rejoignez Bridget sur Facebook et Rejoignez Bridget sur Twitter

En partenariat avec :
     et  LibéLabo
 
Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 16:35
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
C'est chouette ! L'écologie, c'est comme le cinéma hollywoodien : de l'aventure, des émotions, de la violence, du suspens, de l'amour et à la fin, tout est bien qui finit b... heu non, rien.



Et, pour sauver la planète,
 
Rejoignez Bridget sur      Rejoignez Bridget sur Facebook et Rejoignez Bridget sur Twitter

En partenariat avec :
     et  LibéLabo
 
Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 16:00
La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto :
Il n'y a pas que le climat qui chauffe. Y'a le vin (bio), aussi.
Hips.



Et, pour sauver la planète,
 
Rejoignez Bridget sur      Rejoignez Bridget sur Facebook et Rejoignez Bridget sur Twitter

En partenariat avec :
     et  LibéLabo
 
Terrienne, terrien,
à travers mon métier de journaliste environnement à Libération et avec mon compère Eric la Blanche, cela fait dix ans que je réfléchis à une manière efficace d'alerter le grand public sur la catastrophe écologique en cours.  
J'ai écrit des centaines de papiers sur le sujet, collaboré à plusieurs émissions télévisées d'écologie et en ai proposé d’autres dans l'espoir saugrenu de toucher le plus grand nombre. En vain.
Alors un jour, j'en ai eu marre et j'ai décidé de passer par l'humour.
Noir.
Depuis, chaque semaine, je quitte pendant quelques minutes mon habit de journaliste pour celui de petite sirène (d'alarme) et je deviens Bridget Kyoto.
  
Si la démarche vous intéresse, n'hésitez pas à la relayer, tous les moyens sont bons : articles, infos, contacts, relais (je pose même à poil pour "la planète" dans le Manifeste de Bridget Kyoto

Six pieds sur terre,
Laure Noualhat (& Eric la Blanche)


Ils parlent de Bridget :

 

Repost 0

Pages

Radio

Aidez Bridget à continuer :

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !
 

Retrouvez Bridget sur :