Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecritures

  • : La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • : Où sont les esprits décapants qui se moquent de tout, s'amusent de l'urgence et parodient les alternatives ? Quels personnages peuvent incarner les affres et contradictions de l'écologie quotidienne, ses hypocrisies, son jusqu'au-boutisme et ses errements misanthropes ? Personne pour l'instant – à part BRIDGET KYOTO !
  • Contact

DE L'ARGENT !

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !

Recherche

Presse

Je travaille aussi pour :

causette.jpeg

global.jpg

zelium.jpg

Musique

31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 16:35

(...)

Lire le début ici

 

- si toi tu veux te faire de la maille, tu vas où ?

- Ben, heu, je ne sais pas, au Pôle Emploi ?

- Mais non, mon con, tu vas aller dans un endroit où... ?

- Où ?

- Dans une thurne ousque y'a d'la fraîche, tiens !

- Ah oui, effectivement, ai-je admis.

- Parce que si tu vas dans un coin ousque y'en n'a pas et ben... ?

- Et ben y'en n'aura pas !

- T'entraves nickel, l'aminche ! Eh ben l'Etat, c'est pareil : avec la rigueur, y va pas gagner une thune puisque justement, ce s'ra la rigne et qu'y aura pas d'oseille. C'est des couleurs pour les pigeons (mensonges pour les gogos ndlr) : ça peut pas rouler, leur estampage (arnaque ndlr).

- Aah ?

- Faut donc mieux qu'y z'aillent vers ousque y'a du pèze, logique.

- Ouais, admettai-je

- Et où c'est qu'y en a gavé, hein ?

- Ben, pas dans ma poche...

- C'est ça, la rigne, mon pote, je vois qu't'as saisi la coupure ! Et s'il est pas dans ta fabe, c'est qu'il est dans celle de quelqu'un d'autre.

- Ah ben oui.

banquier.jpg- Allume (réfléchis ndlr) : de la maille, y'en a plein les marchés financiers spéculatifs. Et ce serait pas mal qu'on leur en carotte un peu vu qu'y z'en ont déjà trop et que ça nous fout tous dans la déflaque.

- Mais ! On ne peut pas leur prendre de l'argent comme ça !

- On peut bien t'en grinchir (prendre ndlr), à toi, pourquoi pas à eux ?

- Je sais pas.

- En plus, y sont pas très nombreux là-dedans et ça les mettra pas dans la moustille, les ventrus.

- Pourquoi, on leur en prend pas alors ?

- C'est qu'on veut pas ! En plus, j'sais pas si t'as percuté mais une grosse partie du blé qui schpile (travaille ndlr) sur les marchés ne sert rien qu'à tripatouiller (spéculer ndlr). C'est comme au casino. Y bossent pas, ces américains-là (escrocs ndlr), ils flambotent justent. Sauf que c'est ton pognon.

- Ah bon ?

- Hé ouais, c'est comme ça. Et t'aurais même pas besoin de leur en griffer beaucoup.

- Combien ?

- Genre 0.1%

- C'est peu.

- Ça fait quand même déjà presque mille milliards, bonhomme.

- Ah ben m*** alors ! Et pourquoi est-ce que nos hommes politiques n'en parlent pas ?

- Si, certains politicos sont déjà allés à la crosse (avouer ndlr) : ce tripotage (combine financière ndlr) existe déjà, ça porte même un nom : ça s'appelle la taxe Tobin.

- Mais pourquoi on la met pas, cette taxe sur les marchés spéculatifs ? Pourquoi on se laisse tous ruiner alors ?

Il a pris un air mystérieux en baissant la voix :

- J'vais te l'casser (l'avouer ndlr) mais fais le blocus parce que c'est un quatre-vingt-dix (sois discret parce que c'est un secret ndlr) - c'est même tellement épastrouillant qu'on n'a même pas eu besoin de l'carrer (cacher ndlr)

 Je me penchai vers lui lorsque une jeune femme que je connaissais nous a interrompus. Tandis que je la saluais, j'ai entendu un bruit d'étoffe derrière moi, comme celui d'une grande cape. Woush !

Quand je me suis retourné, le type bizarre avait disparu, comme ça, d'un coup. Comme Batman.

J'ai dit à mon amie, tu as vu où il est parti ?

Elle m'a dit : qui ça ?

- Ben le type avec qui je causais, là.

- Mais quel type ? Tu étais tout seul.

- Ah ben merde alors, j'ai rêvé ou quoi ?


La crise, elle, heureusement, était toujours là.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric la Blanche - dans Bulletins d'humeur
commenter cet article

commentaires

Pages

Radio

Aidez Bridget à continuer :

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !
 

Retrouvez Bridget sur :