Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecritures

  • : La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • : Où sont les esprits décapants qui se moquent de tout, s'amusent de l'urgence et parodient les alternatives ? Quels personnages peuvent incarner les affres et contradictions de l'écologie quotidienne, ses hypocrisies, son jusqu'au-boutisme et ses errements misanthropes ? Personne pour l'instant – à part BRIDGET KYOTO !
  • Contact

DE L'ARGENT !

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !

Recherche

Presse

Je travaille aussi pour :

causette.jpeg

global.jpg

zelium.jpg

Musique

22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 16:00

Il y a quelques mois, j’ai écrit un papier (enfin, un écran, plutôt) sur la campagne de publicité lancée par la marque XXX (hors de question de la citer).

Untitled-1.jpg 


J’y constatais que cette marque avait atteint l’ultime frontière de la communicatio... heu, de la réclame, pardon, en ordonnant simplement à ses clients d'être ce qu’elle souhaitait qu’ils fussent : des imbéciles. Tout simplement parce qu’une société d’imbéciles, ça fait tourner le commerce. Ça consomme, ça s’éclate, ça s’endette, ça jette, ça ne réfléchir pas mais ça soutient la croissance. C’est tout ce qui compte.

Après, quand c'est la crise, ça perd sa maison et ça voudrait bien gueuler un peu mais ça ne sait pas trop sur qui gueuler (sinon, ça serait moins imbécile) alors un conseiller en communication politique intervient et explique à une moitié des imbéciles qu'elle doit taper sur l'autre et ça marche très bien comme ça.

 D’où le slogan de la marque : be stupid (sois stupide)


Untitled-2.jpgDans la même ligne, cette société vient d’enfoncer un autre clou dans le cercueil de nos illusions, à savoir que la publicité s’adresse à la liberté, donc à l’intelligence. Et là encore, ils sont allés au bout – si j’ose dire.

 

Dans cette publicité-là, pas de message subliminal : flacon de parfum dans la culotte, braguette ouverte, normal : nous, chez XXX, on te vend pas du parfum, mec, on te vend de la bite. Ho ho. Tu achètes notre parfum et après, hop : grosse bite ! Et si grosse bite, alors plein de meufs - parce qu’il est bien connu que les meufs ê choisissent les gôrs en fonction de la taille de leur bite (même si je sais pas encore comment ê font pour voir à travers les jeans).
Donc bref, si on résume le message à son plus strict appareil, ça donne : achète mon parfum et tu seras aimé. C’est pas vrai mais c’est bô.

Le publicitairement correct, c’est fini. Tel un ministre décomplexé, la publicité affiche désormais tout haut ce que tous s’interdisaient de penser tout bas parce que c’était malsain : on vous prend pour des cons mais maintenant, on vous le dit... et vous trouvez ça "cool" (applaudissements).

En novlangue, cela s’appelle, au choix, mettre fin à l’hypocrisie, dénoncer la bien pensance, voire être réaliste ou vivre avec son temps. C’est presque comme quand ma grand mère me disait « faute avouée est à moitié pardonnée », à ceci près qu’elle me punissait quand même pour la moitié qui restait.

 

En y réfléchissant bien, je me suis carrément demandé si la marque XXX n’était pas tombée dans un piège, si elle n’hébergeait pas en son sein, quelque part, un dangereux contre-désinformateur. Un accoucheur de conscience. Un éveilleur. Une taupe tellement cool et branchée qu'elle serait capable de balancer la vérité nue à la face du peuple, au nez et à la barbe de ceux qui la payent pour mentir. Un type qui pousserait volontairement le second degré trop loin pour prendre la publicité à son propre piège, protégé par le sceau d'une la modernité marchande "délire". Un message tout aussi grossier et brutal que les autres mais cette fois pour nous indigner (tiens tiens !) au lieu de nous endormir, un mensonge qui dit la vérité, reproduit à des centaines de milliers d’exemplaires et qu'on pourrait résumer ainsi :


« Hé, les gens, regardez : on vous encule. »

 

*

"Si vous désirez la sympathie des masses, il faut leur dire les choses les plus stupides et les plues crues" (A. Hitler)

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric la Blanche - dans Bulletins d'humeur
commenter cet article

commentaires

DreamHunter 02/02/2012 01:43


Bonsoir,


Cela me rappelle ce que nous avait dit notre professeur de culture générale, lorsque j'étais en prépa. "Mes chers gueux, au sortir de vos écoles de commerce, vous allez vendre de la m**** et vous
saurez que ce sera de la m****". Cette matinée-là m'avait extrêmement marquée.


Les images qu'on nous présente sont de plus en plus crues, superficielles et obscènes (à mon sens). On prône le sexe, le sexy, le sexuel et les gens - tout du moins, une partie, heureusement pas
tous! - ne prennent absolument pas conscience de cette vulgarité latente et omniprésente. Comme il est "super fun" de se 'dépoiler' devant tout le monde! Comme il est "super fun" de suggérer que
le sexe peut tout! (Aurait-on oublié notre cerveau entre deux sites internet ou deux pubs?!) 


Cela ressemble aux prémisses d'une sorte d' "Animal Farm" des temps modernes! 

galanga 26/06/2011 09:54



Splendide chronique. (on a attendu un mois quand même, petite feignasse.)

(Petite coquille : protégé par le sceau d'UNE LA modernité marchande "délire")





Afrikaans


Albanian


Arabic


Armenian


Azerbaijani


Basque


Belarusian


Bulgarian


Catalan


Chinese (Simplified)


Chinese (Traditional)


Croatian


Czech


Danish


Detect language


Dutch


English


Estonian


Filipino


Finnish


French


Galician


Georgian


German


Greek


Haitian Creole


Hebrew


Hindi


Hungarian


Icelandic


Indonesian


Irish


Italian


Japanese


Korean


Latin


Latvian


Lithuanian


Macedonian


Malay


Maltese


Norwegian


Persian


Polish


Portuguese


Romanian


Russian


Serbian


Slovak


Slovenian


Spanish


Swahili


Swedish


Thai


Turkish


Ukrainian


Urdu


Vietnamese


Welsh


Yiddish



Afrikaans


Albanian


Arabic


Armenian


Azerbaijani


Basque


Belarusian


Bulgarian


Catalan


Chinese (Simplified)


Chinese (Traditional)


Croatian


Czech


Danish


Dutch


English


Estonian


Filipino


Finnish


French


Galician


Georgian


German


Greek


Haitian Creole


Hebrew


Hindi


Hungarian


Icelandic


Indonesian


Irish


Italian


Japanese


Korean


Latin


Latvian


Lithuanian


Macedonian


Malay


Maltese


Norwegian


Persian


Polish


Portuguese


Romanian


Russian


Serbian


Slovak


Slovenian


Spanish


Swahili


Swedish


Thai


Turkish


Ukrainian


Urdu


Vietnamese


Welsh


Yiddish



English (auto-detected) » Chinese (Simplified)





Pages

Radio

Aidez Bridget à continuer :

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !
 

Retrouvez Bridget sur :