Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecritures

  • : La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • : Où sont les esprits décapants qui se moquent de tout, s'amusent de l'urgence et parodient les alternatives ? Quels personnages peuvent incarner les affres et contradictions de l'écologie quotidienne, ses hypocrisies, son jusqu'au-boutisme et ses errements misanthropes ? Personne pour l'instant – à part BRIDGET KYOTO !
  • Contact

DE L'ARGENT !

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !

Recherche

Presse

Je travaille aussi pour :

causette.jpeg

global.jpg

zelium.jpg

Musique

15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 14:40

Depuis que je sais que c'est à la mode d'être décomplexé, moi, je m'en donne à coeur joie. Eduqué dans la "bien-pensance", le "droit-de-l'hommisme" et une sorte d'égalitarisme féministe anti-raciste social démocrate, bref, autant dire dans la pensée unique, je suis aujourd'hui fier et heureux de me libérer enfin de ces informes idéo-ripeaux.

Youpi ! j'ai enfin le droit de dire tout haut ce que mon grand père disait (tout haut aussi) du haut de son mirador : les Noirs et les Arabes dehors, les femmes à la cuisine, les syndicalistes et les fainéants au chômage, les pauvres en taule. Voilà, je suis enfin dé-com-ple-xé : vive la France !

Islande_article.jpgOui, je suis raciste et alors ? (Mais pas encore antisémite, hein, notez-bien : ça, on n'a pas encore réussi à le "décomplexer", faut dire qu'ils ne se laissent pas faire, les bougres !). Non, moi, je suis raciste contre les Scandinaves (un problème avec les Vikings en 842 après. JC).

Aujourd'hui, alors que les peuples d'Afrique du nord se libèrent de Charybde pour Scylla, je vous engage plutôt à regarder la petite saloperie que viennent encore de nous concocter ces saligauds d'Islandais :

Après l'effondrement de l'île, le gouvernement islandais avait proposé un plan de remboursement équivalent à 40% du PIB (jusqu'en 2014). Et vous savez ce qu'on fait les Islandais ? Ils ont signé une pétition (20% de la population) ce qui a entraîné un référendum où 93% ont refusé de rembourser. Ces communistes ont donc laissé filer leur monnaie et couler les filiales étrangères de leurs banques - au grand dam des Britanniques qui y avaient investi (ça ne me dérange pas : je n'aime pas les Anglais) mais quand même ! Quand on doit de l'argent, on rembourse, c'est tout. Qui paie ses dettes s'enrichit, disait ma grand-mère depuis son bureau du secrétariat de la Kommandantur.

france-deficit-dette.jpgEt ce n'est pas fini : les Islandais sont carrément en train d'envisager de renationaliser leurs ressources naturelles ! Et le pire, c'est que - gros coup de bol - leur économie est repartie ! Mais que se passerait-ils si tout le monde faisait pareil ?

Et si les Irlandais refusaient aussi hein ? Et les Grecs ? Depuis quand les peuples (qui ont des dettes) décident-ils de leur avenir tous seuls ? Alors bon, oui, je suis d'accord, ce n'était pas vraiment "leurs" dettes, plutôt celles de leurs banques mais bon, ce n'est pas une raison, faut savoir être solidaire de ses banques, un peu : sans elles, qui sponsoriserait le Tour de France ?

Pour finir, croyez-vous que les autorités islandaises auraient eu les c*** de se faire respecter ? Non, rien. Pas une arrestation, pas un coup de matraque, ces pédés (je suis toujours décomplexé) du gouvernement islandais ont baissé leur froc illico et entériné une révolution silencieuse avec nouvelle constitution à la clé.... On se demande parfois qui c'est qui commande chez eux.

En tout cas, c'est pas ici qu'on verrait ça et c'est tant mieux : les gens n'y connaissent rien en économie et ne comprennent rien à la constitution européenne ; ils ne savent pas ce qui est bon.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric la Blanche - dans Bulletins d'humeur
commenter cet article

commentaires

La Ségaline 20/02/2011 20:20



Décidément, ces Islandais, avec ou sans volcan, toujours en train de nous enfumer...



Jean 18/02/2011 09:10



Génial votre réflexion.....



Vincent Revest 15/02/2011 16:54



Ben dame oui ! Et la bourse, hein, si il n'y avait plus la bourse, où irait-on ?



Pages

Radio

Aidez Bridget à continuer :

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !
 

Retrouvez Bridget sur :