Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecritures

  • : La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • : Où sont les esprits décapants qui se moquent de tout, s'amusent de l'urgence et parodient les alternatives ? Quels personnages peuvent incarner les affres et contradictions de l'écologie quotidienne, ses hypocrisies, son jusqu'au-boutisme et ses errements misanthropes ? Personne pour l'instant – à part BRIDGET KYOTO !
  • Contact

DE L'ARGENT !

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !

Recherche

Presse

Je travaille aussi pour :

causette.jpeg

global.jpg

zelium.jpg

Musique

26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 08:57

Cher(e) enlisté(e),
tel l’impitoyable faucon qui tournoie majestueusement dans l’azur en cercles concentriques - dont le diamètre est une fonction où f(x) tend vers zéro avec x = le temps – puis fond en ricanant sur son innocente proie trop mignonne avec son petit museau chouminou pour la déchiqueter (en insistant sur les parties sensibles) dans une grande gerbe de… je m'égare (ça doit être la redbull) et enfin bref, tout ça pour vous dire que la date fatidique se rapproche :


la Blanche est en concert à l’Européen lundi 30 novembre et mercredi 1er décembre et faudrait voir à réserver un peu sa pla-place à l’avance parce que sinon, j’en connais qui vont encore se plaindre de la qualité du son (et du chauffage) sur le trottoir.

Pour ça, le plus simple est encore de réserver auprès de Marvin de Los Angeles (je vous file son numéro direct, vous verrez, il existe vraiment : 04 72 73 77 12)
ou en cliquant ici si vous ne souhaitez pas causer à un être humain, ce que je pourrais comprendre, connaissant Marvin.



le 30 novembre, la première partie sera assurée par Stéphane Balmino qui, contrairement au faucon susnommé, ne possède qu’une seule plume, mais magnifique. Pour les âmes sensibles, j’ajoute que je ne l’ai encore jamais surpris en train de déchiqueter de petites proies mais bon, en même temps, ça ne prouve rien. Je vais peut-être l’appâter avec un hamster, pour voir.

Le 1er décembre, ce sera au tour de l’excellent Bertrand Louis (d’assurer la premi
ère partie, pas de tuer des hamsters, ndlr) et de présenter son (non moins excellent) album : le Centre Commercial, jolie bluette qui raconte l’histoire d’un tueur en série (mais cette fois, il s'agit de gens).

J’ajoute que ces concerts seront accompagnés
d’une exposition des photographies du livret de notre album, Imbécile Heureux, réalisées par mon camarade Thibaut Derien. L’album est toujours en vente dans les rares magasins qui n’ont pas encore fermé ou sur Internet si vous ne savez pas comment les télécharger illégalement.


Bon, et ben voilà. A part ça - et comme d’habitude - je n’ai pas parlé de musique. Je suis peut-être un peu pudique, en fait.

J’aime mieux laisser les autres le faire (voir plus bas).

Cordialement,
Eric
la Blanche
http://www.lablanche.org
http://la.blanche.over-blog.com


Rubrique désabonnement : cette semaine, pour se désabonner, une revue de presse (temporaire).

« à découvrir de toute urgence ! » Evelyne Adam - France Bleu

 « Une étrange et suave subtilité se dégage de cette musique, un laisser-aller à la rêverie après un dur labeur, une touche personnelle aux textes solides et captivants » Lylo

« avec mots et musiques redoutablement bien écrits, La Blanche est, il me semble, une des valeurs sûres d’une chanson bien plus qu’estimable » Michel Kemper - nos enchanteurs

 « Cela s'écoute comme on lit des nouvelles de Buzzati, tantôt drôles, tantôt noires ou cruelles. Ou comme on croque un bonbon tendre... avec du poivre à l'intérieur. » La Croix - Jean-Yves Dana

« immoral mais poliment jubilatoire… » Julien Courbe - Presto Mensuel

« c'est précis et net comme une gravure 1900, et à l'intérieur ça hurle comme chez Munch. La voix  est précise, hors pathos.. Musicalement c'est classique et original, peut-être trop. » France Culture - Hélène Hazera

« Traces d’une humanité vivante et vibrante chantées par une voix rauque et douce, à l’élocution parfaite… A écouter avec attention. » Centre Presse

« 
Ici, la poésie sombre, récitée par une voix sans artifice et brute se met au service d’un état d’esprit décalé pas si loin d’un Des­proges et touche au but, l’air de rien, donnant tout son sel à ce disque atypique. » New Box magazine

« 
une orchestration certes parfois minimale mais toujours élégante et classieuse, chaleureuse et entêtante, pour ne pas dire enivrante » Froggy’s Delight

« Il publie régulièrement par mail et sur son blog des notes proprement hilarantes sur l’actualité du groupe et les sujets qui lui tiennent à cœur, comme sa (prétendue) liaison avec Chimène Badi » Ventilo - Bimensuel

(Ouais, bon.)

Sinon, cliquez ici

Cher(e) enlisté(e),

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric la Blanche - dans la.blanche (musique)
commenter cet article

commentaires

Pages

Radio

Aidez Bridget à continuer :

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !
 

Retrouvez Bridget sur :