Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecritures

  • : La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • : Où sont les esprits décapants qui se moquent de tout, s'amusent de l'urgence et parodient les alternatives ? Quels personnages peuvent incarner les affres et contradictions de l'écologie quotidienne, ses hypocrisies, son jusqu'au-boutisme et ses errements misanthropes ? Personne pour l'instant – à part BRIDGET KYOTO !
  • Contact

DE L'ARGENT !

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !

Recherche

Presse

Je travaille aussi pour :

causette.jpeg

global.jpg

zelium.jpg

Musique

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 13:43

Lecture réservée aux hommes (aux vrais).

L'autre jour, tandis que je baguenaudais sur le net à la recherche du temps perdu, je suis tombé sur un article scientifique qui a changé le cours de ma vie. Et risque de changer le cours de la vôtre. 

Dans cet article, un monsieur très sérieux présentait les différentes facettes du plaisir masculin, comment ça marche, si c'est bon pour la santé, tout ça. Le début de l'article était fort intéressant et, avec un petit sourire bonasse, je m'identifiais parfaitement aux différents spécimens évoqués... quand soudain, voilà-t-y pas que le type s'en prit à ma prostate.

Explication :mains michel ange l'homme a des orgasmes avec la prostate. Ok, bon. Sauf que ces orgasmes-là sont beaucoup plus forts et plus longs que les autres. D'accor... heu...non : comment ça, "les autres" ? Il y en a d'autres ?

Mais oui, les autres, ce sont les orgasmes que l'on obtient avec le... la ... enfin... les orgasmes normaux, quoi. Masculins.

Mais alors, l'orgasme prostatique, si c'est pas un orgasme normal, c'est quoi ?

C'est simple : c'est un orgasme que l'on obtient en massant doucement la prostate. Cool ! J'adore les nouveautés, alors allons-y,  c'est parti mon kiki (si j'ose dire) : je vais te me la masser, moi, cette prostate... enfin, dès que je la trouve. Où te caches-tu, petite coquine ?

Et alors là, comment vous dire ? Grosse déception : dans l'article, ils disaient que, pour atteindre la prostate, il faut passer par le... ahem... enfin... heu... disons... par derrière, quoi.  

Toute une mythologie s'effondrait d'un coup sous la fine plume d'un journaliste qui violait tranquillement le fondement de mon identité sexuelle ! Ça veut dire, les gars, qu'on peut tous obtenir des orgasmes hyper puissants à condition de se mettre des... heu... (enfin, un seul suffit mais bon), disons... dans le... oui oui.

Je ne vous fais pas un dessin, c'est horrible : ça voudrait dire que, nous, les hommes, les vrais, on est tous un peu des... ces sortes de gens contents qui... enfin, où on appuie avec les pieds quand on fait du vélo, quoi. Stupeur.

Mère Nature, qui fait pourtant si bien les choses, aurait-elle fait en sorte que nous puissions avoir du plaisir contre-nature ? La sa-lo-pe.

midi.-Eros-055.jpgÇa voudrait dire aussi que les homosexuels ne seraient pas si homosexuels que ça, finalement, puisque nous, les hétéros, le sommes aussi un peu (il ne faut jamais tourner le dos à l'homosexualité).

En tout cas, voilà une découverte dont on ne mesure pas encore les catastrophiques conséquences. Et qui va radicalement changer la fesse du monde et la face de la virilité. C'est tout un pan du machisme patelin et des bonnes vieilles traditions qui meurt tragiquement avec cette révolution. Il faudra qu'on s'adapte ou qu'on soit balayés par le vent (hum... désolé) de l'histoire.

Je vous suggère donc de taire à tout jamais cette abjecte nouvelle, de l'enterrer au plus intime de nous-même (re-désolé) puis d’oublier jusqu’à son existence. Gardons intact le fondement (là, j'ai fait exprès) de notre identité masculine.

Parce que si, en plus des gonzesses, les pédés s'y mettent, je ne donne pas cher des privilèges qui nous restent.

Alors chut.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric la Blanche - dans Bulletins d'humeur
commenter cet article

commentaires

jacqueline 21/12/2010 17:41



Excellent ! Et je fais suivre à quelques camarades à moi, masculins bien sûr, qui devraient être ravis de conclure que c'est eux qui ont tout compris depuis longtemps...



sovizo 17/12/2010 17:06



Vous le taisez certes, mais l'avez vous testé?



Eric la Blanche 22/12/2010 10:33



Je ne m'en suis pas contenté.



EdHi 15/12/2010 11:10



M. La Blanche, vous nous gâtez - comme à votre habitude. Ce très joli texte tout en délicatesse, sans y perdre sa profondeur, me fait penser aux belles pages de Donatien Alphonse François qui fit
si bien sentir le plaisir sodomite, en particulier pour le patient. Je recommande en l'espèce aux lecteurs intéressés La Philosophie dans le Boudoir, aussi bien pour sa verve que
pour sa radicalité morale et politique.


Beaucoup moins drôle : dans combien de pays l'homosexualité est-elle encore criminalisée ?



Atango 13/12/2010 20:50



Dommage, ce joli texte aurait mérité de figurer dans les annales (oups) de la blogographie mondiale.



durluche 13/12/2010 18:17



Rien à voir si ce n' est qu' on nous met bien profond...


Le 14 décembre 2010, passera la loi loppsi 2 : Vivre dans des camions, yourtes, tipis
roulottes, cabanes deviendra illicite! Une lettre sera
envoyée a tous les maires et préfets qui seront redevables d'une amende de 3 700 € en cas de non-DENONCIATION!!
En gros, cette loi prévoit l'autorisation de détruire les habitats légers non soumis au permis de construire (yourte, cabanes
...) sans passer par le juge. La décision est prise par le préfet, et la destruction peut être effective sous 48h, quelle que soit la période de l'année.


 


Cette loi s'attaque clairement aux personnes les plus démunies, et c'est avant tout son caractère arbitraire qui est révoltante! Aucune défense n'est possible,
puisque le juge n'intervient plus, c'est le préfet le seul décisionnaire.Cette loi va passer parce que personne n'en a entendu parler!! Faites
circuler, et agissez !


Tous les textes sont sur ce lien...http://www.halemfrance.org/spip.php?article68



Pages

Radio

Aidez Bridget à continuer :

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !
 

Retrouvez Bridget sur :