Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ecritures

  • : La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • La Minute Nécessaire de Bridget Kyoto
  • : Où sont les esprits décapants qui se moquent de tout, s'amusent de l'urgence et parodient les alternatives ? Quels personnages peuvent incarner les affres et contradictions de l'écologie quotidienne, ses hypocrisies, son jusqu'au-boutisme et ses errements misanthropes ? Personne pour l'instant – à part BRIDGET KYOTO !
  • Contact

DE L'ARGENT !

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !

Recherche

Presse

Je travaille aussi pour :

causette.jpeg

global.jpg

zelium.jpg

Musique

5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 12:58

Cher(e) enlisté(e),
ce n'est pas parce qu'on n'aura bientôt plus rien à manger à part de la pollution (et des espèces disparues) qu'il ne faut pas prendre la vie du bon côté : avec le réchauffement, on aura peut-être le climat de la Côte d'Azur à Paris et vue sur la mer du haut des tours de la Défense. C’est malheureux mais c’est toujours la capitale qui est avantagée, dans ce pays.
D’ailleurs, c’est à Paris que la Blanche donnera son prochain concert, enfin quand je dis concert, c’est inexact car nous avons décidé d'inventer un nouveau type de spectacle (roulement de tambour), celui  du... heu... du "plain-pied". Hem. Voilà.
Je sais, c'est assez moche mais ce n'est pas grave : quand un truc est con et moche, il vaut mieux le dire en anglais, on a toute de suite l'impression d'être plus intéressant, donc :

la Blanche donne un "street-level show" le dimanche 15 février à L'Escale*, métro Odéon à partir de 18h
(*) l'Escale, 15 rue Monsieur le Prince (future rue Jean Sarkozy)

(clameur festive)

C'est un concept pour quand on fait un concert dans un endroit tellement peti... heu... tellement sympa qu’il n'y a pas vraiment de scène. Du coup, si on retourne le problème, ça devient une scène où il n'y a vraiment de salle : le public est donc de plain pied avec les musiciens : le public est sur scène.

(stupeur admirative)

C'est ça, le concept.
Ca fait longtemps que les plateaux de télévision utilisent cette mise en scène vaguement populiste, seul endroit où des animateurs millionnaires consentent à côtoyer des spectateurs RMistes venus faire un coucou télévisé à Mémé pour tromper leur définitive déchéance sociale. Après, bon, je reconnais volontiers que c'est complètement con d'appeler un concert "street level" (littéralement : au niveau de la rue) quand on joue dans une cave, fut-elle de jazz, mais bon, vu que c'est moi qui ai inventé le concept, franchement, j'ai le droit de ne pas me respecter moi-même (j'ai l'habitude).

Voilà, tout ça pour vous dire que ce sera un concert complètement acoustique, très intime, avec un côté goûter*, des poufs, des bougies et des chansons mélancoliques voix guitare violoncelle. En anglais, ça donne : ce sera un concert très « roots feeling » et je pense à louer un ou deux petits moutons pour décorer. C’est joli, un concert avec des animaux, je trouve. Bon, bref, on en avait envie, on l’a fait : un concert plus humain, plus vrai. On n'est pas des machines, merde ! (marre de jouer dans des stades).

Et puis surtout, vous pourrez vérifier que je sens bon.

(*) avec de la bière

Cordialement,
Eric la Blanche
http://www.lablanche.org
http:/la.blanche.over-blog.com

PS pour se désabonner, cette semaine, ce n'est pas possible. Les gauchistes réactionnaires du service désabonnement, privilégiés paresseux qui mangent les impôts des Français, nous ont pris en otages à l’aide d’une grève.

Sinon : cliquez ici

Partager cet article

Repost 0
Published by Eric la Blanche - dans la.blanche (musique)
commenter cet article

commentaires

Pages

Radio

Aidez Bridget à continuer :

Vous aimez Bridget ? Aidez-la !
 

Retrouvez Bridget sur :